Archives pour la catégorie ils en sont sortis

Ajaz

Ajaz est le petit garçon d’un couple russe azeri, réfugiés politiques en Suède.  Diagnostiqué autiste Asperger en septembre 2013, ils me contactent via skype, par une amie commune.  Je leur ai transmis mon expérience et les informations dont je disposais pour les aider.  Durant cette année, aucun médecin n’a voulu faire des analyses souhaitées, ni prendre leur démarche au sérieux.  Il a fallu s’appuyer uniquement sur l’expérience, l’observation et le bon sens.  Aujourd’hui Ajaz a perdu son diagnostic.  Voici leur témoignage (que j’ai traduit, l’original en anglais est à la suite).

« Chère Senta,

Nous souhaitons par cette lettre vous exprimer notre profonde gratitude pour tout ce que vous avez fait pour notre enfant, et pour nous bien entendu.

Nous nous sommes souvent demandés ce qu’étaient devenus le bon sens et la raison. Pourquoi les médecins se conforment-ils à des modes de pensée et des traitements de routine qui ne mènent à rien? Est-ce par ignorance ou par indifférence devant la détresse de leurs patients? En tous cas, les parents souffrent beaucoup de cette attitude face à leurs enfants.

Lorsque notre enfant a été diagnostiqué avec le syndrome d’autisme Asperger, nous étions sous le choc et ne savions pas quoi faire ni qui consulter. Les médecins s’étaient limités à prescrire des médicaments ayant des effets secondaires néfastes sur le long terme, et à établir les documents pour inscrire notre enfant dans un établissement d’enseignement spécialisé. C’est tout ce qu’ils ont fait.

Par contre, voici ce qui s’est passé lorsque nous vous avons contactée et suivi vos conseils. En suivant le régime sans lait, gluten et sans sucre: après trois jours, la constipation avait disparu ainsi que les irritations cutanées, l’appétit de notre enfant s’est ouvert et cela a tout de suite amélioré son comportement.

En suivant vos suggestions concernant l’alimentation et la prise de compléments alimentaires, notre enfant a été capable de réussir son année dans une classe d’enseignement ‘normal’, qui compte plus de vingt élèves, ne se différenciant plus des autres ni par son niveau scolaire, ni par les interactions sociales – il joue au foot, au hockey fait des jeux de rôle en équipe. Notre enfant a été accepté non seulement par les professeurs, mais aussi par les autres élèves. Il n’est plus question d’enseignement spécialisé, ni de médicaments.

Toutefois, il serait naïf de ne dire que cela n’est du qu’au régime et aux compléments. Pour un enfant ‘à problèmes’, il est nécessaire d’avoir une forte guidance parentale, afin d’arriver à s’adapter aux réalités de la vie. Nous avons tous deux travaillé sans relâche pour qu’il progresse. En d’autres mots, l’encadrement des parents, le régime et la nutrition se complètent et forment un tout.

Pour terminer nous voudrions vous dire ce que le médecin a dit lors de notre dernière visite “Il n’y a plus de motif pour recommander un enseignement spécialisé pour votre enfant. Continuez simplement ce qui vous faites”

Avec tous nos remerciements

Vugar and Samira Guliyevs

———————————————————————————————————————————–

Hello Senta,

This letter is a token of our deep gratitude to you for everything you have done for our child. And for us, of course.

All too often these days we wonder what happened to rationalism. Why do doctors abide by routine treatment and thinking which eventually takes nowhere? Is it due to their ignorance or indifference toward people’s dismay? Well if it is, then the parents are ones who suffer greatly for such an attitude towards their children.

To be sincere, we personally became shocked and did not know what to do or who to consult with when our only child became diagnosed with autism and Asperger syndrome. What the doctors did was the prescription of medicine, with quite strong side effects in long run,and assistance to enroll our son to the special school for children with similar diagnose. That was all what they have done.

Now compare with what happened after we consulted with you and followed your gluten free, casein free and sugar free diet: the constipation was over in three days, rash disappeared after his stool became normal, appetite has continuously been built up, which positively affected his behavior.

As a result of consistent intake of supplements suggested by you, he was able to graduate his first year at very common secondary school along with more than twenty kids in his classroom, has been no different from the others in terms of studying and interacting with classmates – playing football, hockey and other role games as a part of a team. Our child has been accepted not only by school teachers, but also by his classmates, which eliminated the necessity to enroll him to the special school and take any medicines.

However, it would be naïve to completely rely upon the dieting and supplement intake. For a “problematic” child, in order to catch up with stream of life, it is necessary to have parental control as well. We both have been working on him non-stop. In other words, parents’ support and dieting plus supplements complement each other. It is a sort of triangular dimension in which such children should be taken care of.

At the end, we would like to quote the doctor’s words which he said after he examined our son some weeks ago: “There is no need for your child to attend that special school any longer. Just keep doing what you have been doing”.

Respectfully,

Vugar and Samira Guliyevs